Accueil A la une ! Ces applications mobiles inutiles ont rapporté gros à leurs créateurs

Ces applications mobiles inutiles ont rapporté gros à leurs créateurs

751

Vous avez déjà vu ici les personnes qui se sont enrichies grâce à des inventions considérées comme inutiles, comme un animal de compagnie qui n’est en fait qu’une simple pierre (et qui est encore vendu jusqu’à aujourd’hui). Dans la même veine, la chaîne “Nerd Show” a également dressé la liste de certaines applications mobiles inutiles, mais qui ont permis à leur inventeur de s’enrichir. Découvrez-les ci-dessous.

iFart

Présentée comme l’évolution de la blague de l’oncle avec son bruit de pet, l’application agit littéralement comme son nom anglais l’indique, iFart ou “I Fart”. Sorti en 2008 par Joel Comm, cette application émet un bruit de pet. Et c’est tout.

Lire aussi :  Un couple affirme que le dépôt d'une demande de divorce a permis de sauver leur relation qui est devenue : " meilleure que jamais "

Les fonctionnalités comprennent le type de son que vous voulez que le pet émette, un pet programmé lorsque vous décrochez votre téléphone et une minuterie, comme un réveil au son des flatulences. Même avec une idée simple et un prix de 99 cents à l’époque, environ 100 000 personnes ont décidé de tester le produit au cours des deux premières semaines seulement.

Application iFart

Je suis riche

Y aurait-il d’autres applications mobiles inutiles qui pourraient dépasser l’exploit de Joel Comm avec la iFart ? La réponse est oui, et toujours la même année.

Lire aussi :  Heidi Klum : en robe transparente aquatique pour Avatar 2

Toujours en 2008, l‘application “Je suis riche” (ou I Am Rich) a fait un tabac sur les téléphones portables. Et non, sa fonctionnalité n’était pas de rendre l’utilisateur riche, parce que la valeur de vente de l’application était de mille dollars et sa seule fonction était de montrer une pierre de rubis sur l’écran, dans un simple but d’ostentation. Selon les rapports de l’époque, huit personnes ont même acheté l’application, et après avoir demandé son retrait de la plateforme de vente, la société a remboursé l’argent de seulement deux acheteurs.

Je suis riche

En tant que jeune média indépendant, WIZEE a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentUne fonctionnalité importante sur Whatsapp va être supprimée
Article suivantLes bactéries intestinales peuvent expliquer l’envie (ou le manque d’envie) de faire de l’exercice
Diplômée en médias, communication numérique et journalisme de l'université Lyon 2 , je rédige pour Wizee sur l'actualité de notre vie quotidienne !