Quelles sont les modalités de rupture de contrat d’assurance habitation ?

Si vous êtes sous contrat d’assurance d’habitation et que vous pensez à changer de compagne d’assurance, il est important de vous renseigner par rapport à la procédure. En effet, trouver un bon assureur avec des garanties intéressantes ne suffit pas, puisque la démarche à suivre peut parfois être compliquée. Pour vous aider, nous allons vous parler plus en détail des modalités et de la manière dont vous devez annoncer vote volonté de changement à votre assureur actuel. Pas de panique, nous vous révélons tous ces détails à travers cet article qui devrait pouvoir répondre à toutes vos questions et interrogations tout en vous proposant différentes pistes qui vous faciliteront l’accès à une nouvelle assurance.

Quelles sont les possibilités de rupture de votre contrat d’assurance ?

Commençons par l’échéance de votre premier contrat. De manière générale, les contrats d’assurance sont sur une durée d’un an ! Si vous désirez donc changer votre assureur et opter pour une autre compagnie à la fin du contrat actuel, libre à vous de le faire. De plus, la démarche dans ce cas-là n’est nullement compliquée puisqu’il vous suffit d’adresser une lettre de préavis de résiliation du contrat ou encore d’exprimer directement votre envie de résiliation à la date d’échéance. Il faudra également mettre en évidence que vous devez respecter un délai de préavis de deux mois avant la date d’échéance du contrat. Si vous respectez cette procédure, vous n’aurez en principe aucun problème particulier. Toutefois, il ne s’agit pas du seul cas de figure puisque nous pouvons également lister la résiliation du contrat d’habitation en raison d’un déménagement. Si vous déménagez de votre domicile, vous pouvez demander la résiliation de votre contrat en adressant une lettre à votre assureur. Ladite lettre permettra d’échanger votre contrat d’assurance habitation un mois après sa réception par votre assureur.

Les modalités de rupture de contrat

Pour notifier votre volonté de mettre fin à votre contrat d’assurance, il vous suffit de vous adresser à votre assureur par une lettre recommandée avec un accusé de réception. Une fois la lettre bien reçue par ‘assureur, il sera impératif pour lui de vous répondre avec une lettre de notification de la date effective de la résiliation de contrat. En vue de la loi, si vous avez adressé cette lettre de résiliation à votre assureur, la décision va être effective 30 jours après la réception.

Si vous avez déjà versé l’intégralité de la somme des cotisations, votre assureur est dans l’obligation de vous rembourser le montant des mois pendant lesquels vous ne serez plus couvert par son assurance. Un autre possibilité s’offre à vous, celle de charger votre nouvel assureur de trouver un terrain d’entente avec l’ancien. Il s’occupera lui-même de la démarche et mettra au courant l’ancien assureur de votre décision. Pour cela, n’hésitez pas à lui donner votre numéro de dossier ainsi que le nom de l’assureur.

Enfin, nous ne pouvions ne pas citer la loi de Hamon, mise en fonction depuis 2015. Elle vous permet de résilier votre contrat dès sa fin sans recourir à un préavis pour l’annonce de la décision à votre ancien assureur.

Quelle offre choisir lors de votre changement d’assurance habitation ?

Si vous décidez de changer d’assurance habitation, vous devez prendre quelques paramètres en considération. Généralement, la cause de changement des contrats d’assurance habitation est le montant des cotisations. Il faudra toutefois bien vous mettre en tête que les assurances à des prix dits « bon marché » ne proposent pas forcément de bonnes garanties permettant de vous protéger lors des incidents pouvant avoir lieu. Un bon changement d’assurance implique le choix d’un bon rapport qualité/prix, le marché étant très concurrentiel.

Pour avoir connaissance des différentes offres qui sont proposées par les différents assureurs, vous devez chercher sur Internet les comparateurs d’offres. C’est ce qui vous permettra de prendre connaissance des offres disponibles sur le marché. Vous pourrez découvrir des paramètres comme :

  • les tarifs,
  • l’étendue des garanties sur l’ensemble de votre habitation,
  • les exclusions de ses garanties,
  • savoir les avantages et les inconvénients de ces offres.

Quant aux différentes garanties disponibles, nous pouvons citer les incendies, la défense recours, mais aussi la protection juridique habitation, les catastrophes naturelles et technologies, ou même les attentats/actes terroristes, les dégradations en raison des changements climatiques, et enfin les vols et actes de vandalisme.