Accueil Vie Pratique Des inventeurs tués par leurs inventions

Des inventeurs tués par leurs inventions

899

Au cours du siècle dernier, des inventeurs et des pionniers dans divers domaines ont réussi à faire avancer l’humanité. Malheureusement, ces quêtes se terminaient parfois de façon désastreuse, et les objets créés finissaient par tuer leur propre créateur. Voici un tour d’horizon de l’ingéniosité de ces personnes et ce qui en a résulté.

Alexander Bogdanov

Alexander Bogdanov, homme politique, philosophe et médecin russe, né en 1873, est l’une des principales figures de la révolution bolchevique. En plus d’être un leader révolutionnaire, il était un intellectuel influent, romancier, philosophe, exégète des écrits de Karl Marx, économiste et médecin. Il s’est spécialisé dans la recherche sur les transfusions sanguines comme une méthode pour sauver des vies, une pratique essentielle dans la médecine clinique moderne.

Bogdanov a développé un intérêt particulier pour les techniques de rajeunissement, notamment par le biais de transfusions sanguines. Dans l’espoir d’atteindre la jeunesse éternelle, il a subi pas moins de 11 transfusions sanguines dans son corps dans le cadre de ses expériences. Il est mort à la suite du dernier d’entre eux, car le jeune étudiant donateur souffrait de tuberculose et de malaria.

Aurel Vlaicu

Le pionnier roumain de l’aviation, né en 1882, a construit entre 1907 et 1908 son premier planeur qu’il a personnellement piloté en 1909. La même année, il s’est installé à Bucarest, où il s’est consacré à la construction de son avion Vlaicu I.

Le pilote s’est envolé à son bord le 17 juin 1910. Avec le modèle suivant, le Vlaicu II de 1911, Aurel Vlaicu a remporté plusieurs prix en 1912 en participant à un concours aérien à Aspern, près de Vienne. Concours auquel  42 autres aviateurs ont pris part, dont Roland Garros. Il est mort à l’âge de 31 ans seulement en tentant de traverser les Carpates avec son “Vlaicu II”.

Franz Reichelt

Franz Reichelt, un tailleur autrichien né en 1879, a été un pionnier couronné de succès dans la construction d’une usine de production de parachutes. Cette invention l’a rendu populaire à l’époque, du moins jusqu’à ce qu’il teste personnellement son “modèle portable” en sautant de la tour Eiffel le 4 février 1912. Il est mort d’une crise cardiaque avant de s’écraser au sol. Sa démonstration épique est filmée et photographiée par des dizaines de cameramen venus spécialement sur la place pour assister au vol de Reichelt.

Lire aussi :  A quoi sert le trou au milieu de la louche à pâtes ? Mystère résolu

Ismail ibn Hammad al-Jawhari

Ismail ibn Hammad al-Jawhari (940 – 1010) était un érudit musulman kazakh, à qui nous devons la diffusion d’un important dictionnaire arabe. Il a longtemps cultivé le rêve de pouvoir voler. Et en effet, il est mort en tentant de prendre enfin son envol, portant deux ailes en bois attachées par une simple corde à nœuds, en sautant du toit d’une mosquée de Nishapur.

Jimi Heselden

Jimi Heselden était un entrepreneur anglais, propriétaire de la Segway. Heselden, en 2010, à l’âge de 62 ans, est décédé dans un accident de voiture, peu après avoir repris la société produisant le célèbre “chariot électrique“.

En fait, le Segway, un véhicule révolutionnaire qui se maintient en équilibre grâce à un système gyroscopique innovant, a été inventé par Dean Kamen, mais Heselden avait repris la société avec l’intention de relancer le produit. L’accident s’est produit près de Wetherby, dans le West Yorkshire. Le corps sans vie de Heselden et son Segway tout-terrain ont été retrouvés dans la rivière au pied de la falaise. D’après une première reconstitution, il semble que l’entrepreneur ait perdu le contrôle de son véhicule et se soit écrasé.

Marie Curie

Marie Curie (Maria Skłodowska), physicienne et scientifique polonaise, a été la première femme chercheuse à recevoir deux prix Nobel – en 1903 pour la physique et en 1911 pour la chimie – grâce à ses études sur la radioactivité, et la couverture du radium et du polonium.

La scientifique est morte en 1934 d’une anémie aplastique presque certainement en raison des expositions massives aux radiations qui constituaient son travail quotidien, mais dont le danger réel était inconnu à l’époque.

Aujourd’hui encore, toutes ses notes de laboratoire postérieures à 1890, et même ses livres de cuisine, sont considérés comme dangereux en raison de leur contact avec les substances radioactives.

Otto Lilienthal

Otto Lilienthal, également connu sous le nom de Glider King (Roi du Planeur), était un inventeur allemand de l’aviation. Lilienthal a effectué ses recherches de base en étudiant le vol des oiseaux, et a construit l’un des premiers planeurs (“cerfs-volants”). Le 9 août 1896, lors d’un spectacle, il fait une chute vertigineuse de 17 mètres de haut à cause d’une rafale de vent qui lui brise l’aile. Il s’est brisé la colonne vertébrale et est mort le jour suivant.

Lire aussi :  Taches sur le matelas: comment les enlever sans bicarbonate de soude

Thomas Midgley

Thomas Midgley(1889-1944) était un ingénieur et chimiste américain, inventeur et développeur de l’essence au plomb et des chlorofluorocarbones. En raison de son exposition à ces agents, il a contracté la polio à l’âge de 51 ans et est devenu gravement handicapé. Il a imaginé un système élaboré de cordes et de poulies pour l’aider à se lever du lit. Ce système a cependant été la cause de sa mort. Il s’est accidentellement empêtré dans les cordes de ce dispositif et est mort de strangulation à l’âge de 55 ans.

Valerian Abakovsky

Valerian Abakovsky était figure parmi l’un des inventeurs les plus célèbres. Né en 1895, il est mort lorsque son invention, l’Aerowagon, a déraillé lors d’un essai. C’était un wagon ferroviaire train expérimental à grande vitesse, équipé d’un moteur aéronautique et d’une hélice de traction. Il a été conçu à l’origine pour transporter des officiels soviétiques en voyage.

Le 24 juillet 1921, un groupe dirigé par Fyodor Sergeyev a emmené l’Aerowagon de Moscou aux mines de charbon de Tula pour le tester. Sur le chemin du retour, l’Aerowagon déraille à cause de sa vitesse élevée, tuant toutes les personnes à bord, y compris Abakovsky, alors âgé de 25 ans.

William Bullock

William Bullock, né en 1813 et mort en 1867, était un inventeur américain qui a mis au point le presse à imprimer par Richard March Hoe et a révolutionné l’industrie grâce à la rapidité et à l’efficacité de son invention, la presse Bullock. Quelques années plus tard, il s’est empêtré dans l’engrenage de la machine et est mort écrasé par sa propre création.

Lisez aussi : L’ornithologue d’Alcatraz, dit l’homme oiseau d’Alcatraz, l’histoire vraie du dangereux criminel qui soignait les canaris.

En tant que jeune média indépendant, WIZEE a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentVaccin trivalent et autisme : y a-t-il une corrélation ?
Article suivantLes signes du zodiaque qui s’éloignent l’un de l’autre en amour
Diplômée en médias, communication numérique et journalisme de l'université Lyon 2 , je rédige pour Wizee sur l'actualité de notre vie quotidienne !