Accueil Dernières minutes ! Elon Musk tordu, encore une fois : la dernière décision qui le...

Elon Musk tordu, encore une fois : la dernière décision qui le conduit devant les tribunaux

90

Elon Musk n’est pas un homme très décidé lorsqu’il s’agit de prendre des décisions, même s’il est l’homme le plus riche du monde. Dans ce contexte, il ne faut pas s’étonner que son indécision puisse se retrouver au tribunal, avec un nouveau procès.

Le week-end n’a même pas bien commencé, et une annonce d’Elon Musk a fait le tour du monde. Après des mois de spéculations sur le sujet, de promesses et de déclarations, l’homme le plus riche du monde a changé d’avis et ne veut plus coûter cher à Twitter. Comme on pouvait s’y attendre, les responsables de Twitter sont très déçus par cette annonce qui aurait pu leur rapporter des sommes fabuleuses. La conséquence ? Ils font un procès.

L’annonce d’Elon Musk pourrait ne pas être suffisante

Bret Taylor est président du conseil d’administration de Twitter et, selon lui, il ne peut revenir sur sa promesse à ce stade. « Le conseil d’administration de Twitter s’engage à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus avec M. Musk et a l’intention de prendre des mesures juridiques pour mettre en œuvre l’accord de fusion », a écrit M. Taylor sur Twitter.

Lire aussi :  Première réaction de Cosmin Contra après avoir perdu le titre en Arabie Saoudite au dernier tour.

De l’autre côté de la barrière, les avocats d’Elon Musk insistent sur le fait que le milliardaire a pris cette décision en raison du manque de transparence de l’entreprise en matière de faux comptes et, surtout, de ses pratiques pour limiter la présence de ces comptes sur la plateforme. Le fondateur de Tesla et SpaceX est d’avis que ces comptes affectent négativement la rentabilité de l’entreprise, les possibilités de croissance de l’activité.

« Twitter viole matériellement plusieurs dispositions de cet accord, semble avoir fait des déclarations fausses et trompeuses sur lesquelles M. Musk s’est appuyé pour conclure l’accord de fusion », ont insisté les avocats du milliardaire.

Lire aussi :  Tesla va encore augmenter les prix. Cette fois, il s'agit du pack Full-Self Driving

« Je dirais que Twitter a des raisons juridiques de faire valoir qu’il a fourni à Musk toutes les informations nécessaires et que c’est un prétexte pour se retirer de l’accord », souligne Ann Lipton, doyenne de la Tulane Law School. Pour mémoire, derrière l’acquisition de Twitter se cachait une promesse de 44 milliards de dollars. Quelle que soit l’issue de l’opération, peu après l’annonce de Musk, les actions de Twitter ont baissé d’environ 6 %.

Article précédent16 ans que Zidane a donné un coup de tête à Materazzi et s’est retiré du football !
Article suivantGuerre Russie-Ukraine : Liste des événements clés, 138e jour
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !