Accueil Vie Pratique Ikea lance la location de meubles pour prolonger le cycle de vie...

Ikea lance la location de meubles pour prolonger le cycle de vie des produits

71

Ikea va tester en Suisse un service de location de meubles au nom de l’économie circulaire, dans le but de prolonger le cycle de vie des produits qui peuvent être loués et retournés pour être vendus d’occasion.

Ikea est sur le point de tester son service de location de meubles en Suisse au nom de l’économie circulaire, dans le but d’allonger le cycle de vie des produits qui peuvent être loués et retournés pour être vendus d’occasion.

Le géant suédois de l’ameublement, à la portée de tous les portefeuilles, lance désormais un service de location de meubles dans le cadre de sa stratégie visant à mettre en place une activité plus respectueuse de l’environnement. Dans un premier temps, la location sera limitée au mobilier de bureau tel que les chaises et les bureaux et sera testée sur le marché suisse. Il est prévu de l’étendre aux cuisines et au mobilier de maison ainsi qu’à d’autres pays. Tout cela dans le but de prolonger le cycle de vie des produits .

La nouvelle activité, qui avait déjà fait l’objet de fuites au cours des derniers mois mais dont tous les détails manquaient encore, a maintenant été annoncée dans une interview accordée au Financial Times, où un porte-parole de la société a déclaré :

“Nous avons l’ambition d’inspirer les gens et de leur permettre de jouer un rôle actif pour faire de l’économie circulaire une réalité, ce que nous pouvons soutenir en développant de nouvelles façons d’acheter, d’entretenir et de transmettre les produits. Sur certains marchés, comme la Suisse, nous explorons et testons des solutions potentielles et nous avons un projet pilote pour examiner la location de meubles, mais il est encore trop tôt pour confirmer exactement ce à quoi cela ressemblera.”

Bien que tous les détails ne soient pas encore clairs, ce qui est certain, c’est que, comme c’est maintenant le cas pour les voitures, une fois la période de location terminée, les meubles seront rendus et d’autres pourront être loués. Les meubles retournés sont ensuite remis en état et revendus comme “usagés”, ce qui prolonge leur cycle de vie. Elle commencera par le mobilier de bureau, puis s’étendra aux particuliers, notamment aux cuisines, qui se prêtent bien à ce forum, comme l’a indiqué Torbjorn Lööf , directeur général d’Inter Ikea, qui possède la marque Ikea :

“On pourrait dire que le leasing est un autre moyen de financer une cuisine. Lorsque ce modèle circulaire est opérationnel, nous avons beaucoup plus d’intérêt non seulement à vendre un produit, mais aussi à voir ce qu’il devient et comment le consommateur en prend soin.”

Cette nouvelle stratégie de location s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large du géant suédois visant à concevoir et à vendre des biens pouvant être réparés, réutilisés, recyclés ou revendus et à promouvoir les services qui prolongent la durée de vie d’un produit. Dans ce sens, Ikea envisage également de lancer sa propre activité de pièces détachées afin que les clients puissent remplacer les composants, tels que les vis ou les charnières, des meubles qui ne sont plus en stock dans les magasins. Chaque magasin dispose désormais d’installations de réparation et de reconditionnement afin que les articles endommagés pendant le transport puissent être vendus et non gaspillés. Dans les magasins britanniques, il est également déjà possible de rapporter certains types de meubles usagés pour les revendre ou les donner à des œuvres caritatives.

Lire aussi :  Ikea : 46 millions de dollars d'indemnisation pour l'enfant tué par le basculement du meuble à tiroirs Malm

Sur le plan de la durabilité, il convient également de mentionner que l’entreprise a investi plus de 1,7 milliard d’euros dans les énergies renouvelables, entre parcs éoliens et toits solaires, et qu’elle s’est engagée à s’approvisionner à 100 % en bois et en papier provenant de sources plus durables d’ici 2020, ainsi qu’à renoncer aux combustibles fossiles d’ici 2030.

Le mot d’ordre est donc d’allonger le cycle de vie des produits : tout un défi pour une marque qui a toujours été appréciée pour son design et ses prix bas, mais qui, sur le plan de la “durabilité”, a aussi souvent été l’objet de moqueries.

Lire aussi :  Comment rénover ou changer la couleur des meubles, des portes et des carreaux avec des peintures à la craie écologiques ?
Article suivantGarage SPR Performance dans le 95 des services à la pointe, au-delà de la simple révision
Diplômée en médias, communication numérique et journalisme de l'université Lyon 2 , je rédige pour Wizee sur l'actualité de notre vie quotidienne !