Accueil A la une ! Il faut travailler dur et dépenser de l’argent pour avoir Android Auto...

Il faut travailler dur et dépenser de l’argent pour avoir Android Auto dans une Tesla.

210

On pourrait penser que les voitures d’Elon Musk, qui sont informatisées à l’extrême, sont équipées d’une fonction aussi basique qu’ Auto. Malheureusement, Tesla ne prend pas officiellement en charge le logiciel de Google, mais il existe une solution de contournement.

Pas de superposition Google ou Apple

En choisissant une Volkswagen, une Hyundai ou même une Dacia, vous bénéficierez de la prise en charge d’Android Auto et d’Apple CarPlay. Ces deux solutions sont déjà devenues la norme dans l’industrie automobile, et sont disponibles aussi bien dans les limousines coûteuses que dans les voitures de ville les moins chères. Pour de nombreuses personnes, la prise en charge des logiciels Google ou Apple est même une caractéristique essentielle d’une voiture moderne.

Elon Musk est apparemment d’un autre avis. Tesla n’offre pas de support pour ces superpositions. Cela signifie que les utilisateurs ne sont limités qu’au système d’infodivertissement intégré. Bien sûr, il est très complet et donne accès à des fonctionnalités difficiles à trouver chez les concurrents, mais par cette politique, il est à la traîne en termes de communication avec les smartphones.

Lire aussi :  UN MOITIÉ DE MILLIONS de Teslas doivent retourner au fabricant

La voie non officielle vers Android Auto dans Tesla

Emil Borconi, l’un des développeurs travaillant sur AAWireless, un dispositif qui permet d’accéder à Android Auto sans fil dans de nombreuses voitures, a décidé de résoudre un problème rencontré dans les Tesla électriques. Il a préparé une solution de contournement qui permet d’utiliser le logiciel embarqué de Google.

Android Auto dans Tesla
(Photo. Développeurs XDA)

Il faut admettre que l’idée de Borconi est vraiment intéressante. Il a développé l’application mobile TeslAA et utilisé le navigateur intégré au système d’infodivertissement de chaque Tesla. Aucun matériel supplémentaire n’est nécessaire – il suffit d’un smartphone Android.

Lire aussi :  Un mort et deux blessés après un incendie dans un hôpital de Budapest

Le tout est basé sur un serveur avec Android Auto, qui est généré sur le smartphone. L’utilisateur peut ensuite y accéder via un navigateur web dans la voiture en allant sur androidwheels.com. Une fois ces étapes terminées, l’interface familière du logiciel Google apparaît sur l’écran de la Tesla.

Il convient de mentionner que l’application était déjà disponible auparavant, mais restait en version bêta. Comme le rapporte le site Android Police, ses tests viennent d’être achevés. Il existe encore quelques bogues mineurs, mais ils n’ont généralement pas un grand impact sur l’utilisation de cette solution. Il convient de mentionner ici que l’application n’est pas gratuite – son prix est de 24 PLN.

Article précédentPlayStation 5 – Sony a annoncé des panneaux interchangeables !
Article suivantLa pénurie de mémoire DDR5 durera jusqu’à l’année prochaine
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !