Accueil Économie Fiscalité Investissement Pinel à Marseille : tout ce qu’il y a à savoir

Investissement Pinel à Marseille : tout ce qu’il y a à savoir

57

Grâce à des programmes d’urbanismes bien élaborés ainsi que des demandes locatives en hausse à cause de la forte présence d’étudiants, les nombreux quartiers de Marseille sont en pleine expansion en ce moment. Et en optant pour un logement éligible au dispositif Pinel Marseille, un investissement locatif sera un facteur important de réduction de vos impôts sur le revenu, et cela, sur le long terme.

Les principes d’investissement à Marseille par la loi Pinel

La loi Pinel à Marseille est un dispositif permettant à chaque acheteur de bien immobilier (que ce soit neuf ou rénover) de bénéficier d’une réduction d’impôts qui peut atteindre 6000 euros/an sur le revenu. Cette réduction s’applique pour une mise en location d’une durée de 6 à 12 ans. Mais encore, pour que le bien en question soit éligible, les ressources des locataires et le prix moyen du loyer (au m²) entrent en jeu.

Il est aussi important de savoir que Marseille fait partie de la zone A, ce qui implique que l’investissement Pinel est en vigueur jusqu’en 2021 et que le loyer de location se limite à 12,59 euros/m². Dans les meilleures conditions, il vous serait possible de réduire jusqu’à 63 000 euros (répartis sur le temps de location) vos impôts sur le revenu si vous optez pour un logement neuf se situant dans la cité Phocéenne.

Lire aussi :  Les points à connaître pour un investissement immobilier locatif intelligent

Les critères d’éligibilité à la loi Pinel à Marseille

Afin de pouvoir bénéficier de la réduction d’impôt grâce à la loi Pinel, votre bien immobilier doit respecter certaines conditions même si ce dernier est acquis dans les neuf ou dans l’ancien.

  • Dans le cas d’un logement ancien

Il est nécessaire d’avoir une réhabilitation quand il s’agit d’un logement ancien (comme certains logements dans le centre de Marseille) pour qu’il puisse être conforme à la performance énergétique requise et bénéficiée du label Bâtiment Basse Consommation ou Haute Performance Énergétique. Toutefois, le logement en question doit être déclaré indécent au préalable par un expert en bâtiment, c’est-à-dire que 4 critères de décence sur 15 soient non conformes, de même pour les 6 critères sur 12 associés aux performances techniques. Ce qui fait que les travaux de rénovation doivent répondre aux normes techniques et les 27 critères au total. L’éligibilité d’un logement ancien par la loi Pinel est donc un peu compliquée. Néanmoins, la défiscalisation peut s’élever jusqu’à 10700 euros (par l’ajout du déficit foncier) si le logement s’avère est éligible après les travaux.

  • Dans le cas d’un logement neuf
Lire aussi :  Les points à connaître pour un investissement immobilier locatif intelligent

Avec un logement neuf, votre projet d’investissement sera plus facile d’accès surtout du côté des conditions de construction liée à la basse consommation énergétique et le temps imparti de livraison. Cependant, certains critères seront imposés dans ce cas de figure comme :

  • Le délai : en effet, un délai de 30 mois vous sera imposé pour entreprendre les travaux de construction.
  • Le montant du logement neuf : sachez que la réduction des impôts va être calculée à partir du prix d’achat limité à 5500 euros/m² pour un montant de 300000 euros. Vous pourrez tout à fait acquérir un bien au-delà de ces chiffres, mais la réduction sera toujours calculée sur ces bases.
  • La durée de location doit toujours être comprise dans une durée de 6 à 12 ans
  • Le logement ne doit pas contenir de mobilier
  • Et enfin, le TVA qui s’applique sur votre bien neuf à la vente doit afficher un taux de 20%
Article précédentComment résilier un contrat d’assurance habitation ?
Article suivantBio et actu de Justin Bieber
Française mais espagnole dans le cœur, . Je rédige depuis 2 ans avec fierté pour le site d'actualités indépendantes Wizee.fr. Fanatique de jeux vidéo depuis toujours, mais aussi pour la diététique et le fitness !