Accueil Sports Jannik Sinner commente ses débuts difficiles à l’US Open.

Jannik Sinner commente ses débuts difficiles à l’US Open.

38

Les débuts de Jannik Sinner à l’US Open 2022 ont été beaucoup plus difficiles que prévu. L’athlète du Tyrol du Sud a battu l’Allemand Altmaier au terme d’une rude bataille, s’imposant en cinq sets après plus de trois heures et demie.

Des débuts très compliqués pour le talentueux italien qui s’est retrouvé chassé à plusieurs reprises et a dû se battre jusqu’au bout pour rester dans le tournoi. Après un départ handicapé dans le premier set, Jannik semblait prêt à conclure après avoir dominé les deuxième et troisième sets, mais une nouvelle panne a totalement changé la donne.

Le quatrième set a ensuite vu la réaction de l’Allemand, qui a néanmoins été l’auteur d’un excellent match. Le sommet décisif du match est survenu plus tard dans le troisième jeu du cinquième set avec Sinner qui est revenu de 0-40 et s’est retrouvé à annuler pas moins de quatre balles de break à 1:1.

Lire aussi :  Matteo Berrettini annonce son temps de récupération : voici les tournois qu'il va sauter

A partir de là, il n’y a plus eu d’histoire et Sinner a dominé le cinquième set 6-1.

Les mots de Jannik Sinner après le match

Au travers des micros de l’Atp Tour, le numéro un italien a commenté la victoire compliquée de ce début de tournoi, voici ses mots :  » C’est très difficile, c’est dur quand vous devez jouer le premier tour d’un tournoi, surtout ici sur un court où vous pensez pouvoir faire très bien.

J’ai eu des moments où je sentais que je jouais vraiment bien et d’autres où je savais que je pouvais faire mieux, mais dans l’ensemble je suis heureux d’avoir passé ce premier tour ». Puis Jannik a poursuivi : « Il y a eu des points très amusants, mais en même temps il y a eu des moments difficiles car il n’y avait pas beaucoup de rythme.

Lire aussi :  Le gouverneur de la Floride n'a aucun doute : il a eu tort de ne pas laisser entrer Novak Djokovic.

Le vent a également créé quelques problèmes, comme je l’ai dit, je suis heureux d’être dans le prochain tour et j’espère récupérer rapidement. J’aime jouer le meilleur des cinq sets, j’aime beaucoup ça. C’est toujours spécial de revenir à New York, c’est le premier tournoi du Grand Chelem où je me suis qualifié et cela reste un endroit spécial pour moi » Crédit photo : Cincinnati Open

Article précédentLive A Live Review : un RPG classique remis au niveau d’un chef-d’œuvre
Article suivantUs Open – Jour 3 : Super défi pour Serena Williams ; retour de Berrettini et Giorgi
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !