Accueil Sports Je ne veux plus laisser tomber personne » : le « nouveau » Kyrgios vise...

Je ne veux plus laisser tomber personne » : le « nouveau » Kyrgios vise également l’US Open.

23

Après une finale époustouflante à Wimbledon et une victoire aux « 500 » de Washington, Nick Kyrgios a soufflé un peu dans le mini-tournoi sur le ciment nord-américain, du moins à cheval sur Montréal et Cincinnati. Le talentueux Australien, tout juste sorti de son derby contre Thanasi Kokkinakis au premier tour, a dû travailler plus dur que prévu pour atteindre le cut du troisième tour sur le béton de Flushing Meadows.

« Je ne m’attendais pas à un match aussi compliqué. Il a joué à un très haut niveau et dans le quatrième, je me suis retrouvé à 4-4 0-40. Je suis heureux d’avoir conclu et évité le cinquième set, dans un Chelem il est très important d’économiser de l’énergie.

Ce sont ces matchs typiques où le but principal est de survivre. Je suis relativement satisfait de ma forme actuelle, je ne pense pas avoir joué un mauvais match, mais je m’attends évidemment à faire de mieux en mieux.

Jouer parfaitement n’est pas réaliste dans ce sport, nous le savons tous parfaitement. Je dois réduire un peu mes attentes par rapport à Wimbledon, il y a beaucoup de joueurs compétitifs ici. Je dois l’accepter et réduire mes attentes », a-t-il expliqué avec une grande lucidité.

Lire aussi :  Halep change à nouveau de coach. Jannik Sinner " passe le relais " à Raducanu ?

« À ce moment de ma carrière, je ne veux plus décevoir personne. Je sens que je suis un homme et un joueur de tennis qui peut inspirer d’autres personnes et cela me donne une responsabilité. Je sais combien mon équipe travaille dur et je me souviens qu’il y a trois ou quatre ans, ici même à New York, je me sentais mal parce que je ne pouvais pas m’exprimer comme je le voulais.

Je sais que j’ai atteint une finale de Chelem et je sais que je veux le refaire. Je suis un perfectionniste, mais je veux partager mes succès avec les gens qui m’entourent, alors je ressens cette pression », a-t-il déclaré. « Je pense que ça a été une année incroyable à tous points de vue.

Revenir au sommet, atteindre la finale à Wimbledon. Autant d’objectifs que je m’étais fixés et que j’ai heureusement réussi à atteindre. Quoi qu’il en soit, j’ai complètement changé mon mode de vie : je fais attention pendant l’entraînement, je fais attention à ce que je mange, à mon emploi du temps et à tout.

Lire aussi :  Ivanisevic et le rêve d'une finale entre Jannik Sinner et Carlos Alcaraz à Umag

J’ai l’impression de m’être mis beaucoup de pression » Kyrgios, lui, ne se reconnaît pas. Pour le tennis, il a fait des sacrifices – si on peut les appeler ainsi – qu’il n’aurait jamais imaginé faire. Ou du moins, c’est ce dont il parle dans la dernière partie de la conférence de presse.

« Ce n’est pas moi. J’essaie de trouver un équilibre dans ma vie, aussi parce que la presse et les fans deviennent fous partout où je vais. Je pensais que la finale de Wimbledon allait me détendre, mais au contraire, elle m’a donné l’occasion de travailler encore plus dur. J’ai l’impression de me comporter enfin comme un professionnel », a-t-il conclu.

Article précédent« Pontifex » dans Minecraft ? Le Vatican veut des missionnaires dans les mondes virtuels
Article suivantOpenSea supportera le PoS d’Ethereum (ETH) après la fusion, mais ne supportera pas les Hard Forks
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !