Accueil Dernières minutes ! Kuleba : « Je remercie de tout cœur la Roumanie, notre bonne amie...

Kuleba : « Je remercie de tout cœur la Roumanie, notre bonne amie et voisine, pour tout ce qu’elle a fait pour l’Ukraine ».

82

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmitro Kuleba, a fait savoir jeudi que la Roumanie est un « bon ami et voisin » de l’, qu’elle aide depuis le début de l’invasion russe, ce dont il a remercié notre pays « de tout cœur ».

« Je voudrais remercier du fond du cœur la Roumanie, notre bonne amie et voisine, pour tout ce qu’elle a fait depuis le début de cette invasion à grande échelle contre l’Ukraine », a déclaré M. Kuleba jeudi dans une allocution par vidéoconférence lors des travaux d’un forum sur la sécurité organisé à Bucarest.

Il s’agit de la 22e édition du format du Forum parlementaire sur le renseignement et la sécurité, intitulé « La guerre en Ukraine : remodeler la carte de la sécurité mondiale », qui se tient au Palais du Parlement.

Dans son discours devant les participants au forum, le ministre ukrainien a déclaré que le dirigeant kremlinois Vladimir Poutine veut provoquer une crise en Europe et est motivé par « la haine du bien-être des Européens ».

« Nous sommes confrontés à un défi sans précédent, lorsqu’un membre permanent du Conseil de sécurité a lancé une agression contre un autre État. Cette guerre est sans précédent dans notre siècle et nous ne devons pas nous tromper sur les intentions réelles de la . Poutine est prêt à redessiner les frontières, à détruire l’Europe. La Russie était considérée comme une force compétitive sur la scène internationale, mais cette fois, elle a utilisé la force pour détruire la stabilité d’autres pays.

L’idée de Poutine est simple, il veut imposer les normes russes au monde entier, à savoir l’absence de justice et d’équité. Il est motivé par la haine du bien-être des Européens. L’objectif de Poutine est de frapper à toutes les portes européennes en présentant une crise : économique, inflation ou toute forme d’instabilité. Une crise en Europe permettrait à Poutine de montrer aux Russes que ceux d’Europe ne sont pas mieux lotis qu’eux et qu’il ne sert à rien de s’y opposer », a déclaré le chef de la diplomatie de Kiev, selon Agerpres.

L’Ukraine réclame à nouveau des armements lourds

Dans le même temps, Dmitro Kuleba a lancé un appel à l’aide des pays démocratiques, notamment en ce qui concerne les armes lourdes, affirmant que « le courage a des limites et le courage ne peut pas tout faire tout seul s’il manque de moyens ».

« L’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie et les États baltes sont les principales cibles de la Russie, mais d’autres nations européennes font déjà l’objet d’attaques russes par divers moyens. C’est pourquoi il est important de continuer à soutenir l’Ukraine. Nous, Ukrainiens, avons prouvé que nous pouvons vaincre les Russes. Les pertes subies dans l’est de l’Ukraine sont dues à l’utilisation d’armes lourdes. Le courage a des limites, le courage seul ne peut pas tout faire s’il n’en a pas les moyens.

Dans certaines régions, les forces russes sont plus nombreuses que les forces ukrainiennes (1/10). Il est donc nécessaire que tous les autres pays augmentent et apportent rapidement leur aide à l’Ukraine. Nous avons besoin d’armes lourdes pour stabiliser la situation sur toute la ligne de front. Nous devons disposer de suffisamment d’outils militaires pour vaincre la Russie. Toute action de soutien à l’Ukraine est en fait un investissement dans la stabilité régionale », a ajouté le ministre ukrainien des affaires étrangères.

Article précédentLe géant de l’informatique, également présent sur le marché roumain, annonce des licenciements massifs et des réductions de coûts : qui est menacé ?
Article suivantLa Russie accuse l’Ukraine d’être responsable des pertes humaines dans la région occupée de Kherson.