Accueil Insolite Les châtaignes, vous connaissez vraiment la différence avec les châtaignes ? Peut-être...

Les châtaignes, vous connaissez vraiment la différence avec les châtaignes ? Peut-être pas celui que tu as toujours pensé

225

Découvrez les vraies différences entre les châtaignes et les marrons et choisissez le bon ingrédient pour vos recettes d’hiver super délicieuses.

Existe-t-il une différence entre les châtaignes et les marrons?

Les châtaignes et les marrons sont deux délices d’automne qui remplissent nos cuisines à cette époque de l’année. Les préparations possibles ne sont limitées que par l’imagination, mais avant de vous lâcher, apprenez à reconnaître ces deux fruits grâce à quelques signes révélateurs.

Si vous aviez des doutes sur la façon de distinguer les châtaignes des marrons, c’est tout à fait compréhensible. De nombreuses personnes pensent à tort que la différence réside dans la variété de l’espèce et que les châtaignes sont un type de châtaigne plus “précieux”, compte tenu également des différences de prix. Cependant, tout le monde ne sait pas que le marron n’est en fait qu’une version plus “domestiquée” de la châtaigne. En pratique, les châtaignes sont celles que l’on ramasse dans les bois, tandis que les marrons sont spécialement cultivés et, grâce à l’intervention de l’homme, ont pris une forme et une saveur plus constantes au fil des ans.

A l’origine, en fait, la châtaigne se trouvait dans la nature et est devenu extrêmement important au Moyen Âge en raison de ses grandes propriétés nutritionnelles et de la possibilité d’en faire de la farine. Son utilité, combinée à ses propriétés nutritionnelles, a incité les cultivateurs à faire de cette plante une ressource centrale, créant ainsi une variété aux caractéristiques plus homogènes et très appréciées, à savoir le châtaignes.

Lire aussi :  Le télescope Hubble de la NASA découvre un trou noir isolé et "effrayant" errant dans notre Voie lactée

Comment distinguer les châtaignes et les marrons?

Ainsi, même s’il s’agit de proches parents et qu’ils partagent de nombreuses caractéristiques – comme la présence d’un hérisson entourant le fruit – il est très facile d’apprendre à les distinguer.

Les éléments à prendre en compte pour établir une distinction entre les deux variétés sont les suivants :

  • Hedgehog – un hérisson châtaigne peut produire jusqu’à 7 fruits en même temps, tandis qu’un hérisson marron peut en accueillir au maximum 3
  • Forme et taille – Les châtaignes sont généralement plus petites et irrégulières car l’enveloppe est plus petite et le fruit doit se battre pour plus d’espace, c’est pourquoi elles ont une surface plus plate. Les châtaignes sont plus grandes et ont une forme arrondie et régulière.
  • Peel – Une autre différence substantielle concerne la peau : celle des marrons est plus foncée et plus dure, tandis que les châtaignes ont une teinte plus douce et plus claire, parfois striée de rouge.
  • Cicatrice hilaire – la partie plus pâle à la base du fruit a une forme différente pour les deux fruits : les marrons ont une cicatrice plus arrondie tandis que les châtaignes ont une forme plus rectangulaire et uniforme.
  • Film – c’est la peau qui enveloppe le fruit et le sépare de la pelure. Si vous avez déjà essayé d’enlever la peau d’une châtaigne, vous savez que c’est un processus très fatigant. La peau des châtaignes, en revanche, est beaucoup plus facile à enlever, en raison de leur surface plus lisse qui empêche la peau de s’accrocher au fruit.
Lire aussi :  Voici le test qui révèle votre véritable âge mental (et qui ne manque pas de surprises)

Ainsi, lorsque vous devez déterminer si l’on vous vend des marrons ou des châtaignes, vous devez examiner l’une de ces six caractéristiques pour les distinguer. Mais maintenant, la question la plus importante :

Quelles sont les différences de goût entre les châtaignes et les marrons ?

C’est au niveau du goût que les deux fruits sont le plus différents. Les châtaignes ont un goût plus fort, plus doux, plus intense et surtout, une texture croquante et délicieuse. Ils sont donc à leur meilleur dans la cuisine pour les préparations sucrées ou lorsqu’ils sont ajoutés de manière créative à tous vos plats d’automne. La châtaigne sauvage, celle que l’on ramasse dans les bois, a au contraire un peu moins de goût, et est plus farineuse à la dégustation, mais reste délicieuse dans toutes les recettes.

 

Article précédentQuel hiver nous attend ? L’ancienne tradition paysanne des couverts en graines de kaki
Article suivantLa main de Bouddha : comment manger ce curieux fruit bénéfique et chanceux
Diplômée en médias, communication numérique et journalisme de l'université Lyon 2 , je rédige pour Wizee sur l'actualité de notre vie quotidienne !