Accueil A la une ! Les puces cérébrales Neuralink devraient être testées sur des humains dans six...

Les puces cérébrales Neuralink devraient être testées sur des humains dans six mois, selon Elon Musk

1018

Six mois, c’est le délai donné par l’entrepreneur sud-africain Elon Musk pour que Neuralink, sa société qui développe des puces cérébrales, commence à mener des essais cliniques sur des humains.

Un projet qui dure depuis 5 ans

Selon M. Musk, les premiers tests des puces qui, à l’avenir, pourraient être implantées dans le cerveau humain, permettront de rendre la vue aux aveugles. D’après le multimillionnaire, l’entreprise développe également des interfaces de puces cérébrales qui devraient permettre aux personnes handicapées de remarcher et de communiquer.

Les essais sur les animaux se poursuivent depuis cinq ans. Maintenant la société, basée au Texas, aux États-Unis, n’attend plus que l’approbation des autorités de réglementation américaines pour commencer les essais sur des personnes ordinaires.

Lire aussi :  Langue blanche ? Apprenez ce qu'il en est et comment la traiter

“Nous voulons être extrêmement prudents et nous assurer que cela fonctionnera bien avant de mettre un dispositif sur un être humain, mais je pense que nous avons soumis la plupart de nos documents à la FDA et nous pensons que dans environ six mois, nous pourrons avoir notre premier Neuralink sur un être humain”, a déclaré Musk.

LIRE AUSSI : Astuce WhatsApp pour empêcher les gens de savoir que vous avez lu leur message.

L’objectif des puces cérébrales Neuralink

Les applications des puces cérébrales, selon Musk, sont infinies. Grâce à lui, le cerveau humain pourra contrôler des appareils électroniques, traiter des maladies telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer, redonner leur motricité aux personnes qui ne peuvent pas marcher en raison d’une lésion de la moelle épinière et permettre aux aveugles de naissance de voir pour la première fois.

Lire aussi :  Pouvez-vous trouver les dés cachés dans cette illusion d'optique ?

Le milliardaire pense qu’à l’avenir, les cerveaux pourront fusionner avec l’intelligence artificielle, ce qui élargira les capacités humaines d’une manière jamais imaginée auparavant.

La puce a la taille d’une pièce de monnaie et serait théoriquement implantée à l’aide d’un robot qui pratiquerait une ouverture dans le crâne pour insérer la puce à un endroit stratégique du cerveau.

Largement médiatisée dans les films de science-fiction ces dernières années, la connexion entre le cerveau et les ordinateurs est étudiée depuis des années par de nombreuses sociétés autres que Neurolink, telles que Synchron, Paradromics et BlackRock Neurotech.

En tant que jeune média indépendant, WIZEE a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentRêver de devenir chauve : comment l’interpréter ?
Article suivantLes signes astrologiques qui aiment conquérir sans l’intention de s’engager dans une relation sérieuse
Diplômée en médias, communication numérique et journalisme de l'université Lyon 2 , je rédige pour Wizee sur l'actualité de notre vie quotidienne !