Accueil Dernières minutes ! Six ans après les attentats terroristes de Paris, dans lesquels deux Roumains...

Six ans après les attentats terroristes de Paris, dans lesquels deux Roumains ont perdu la vie. Quelle étape a été atteinte dans le procès pour punir les coupables ?

75

Les représentants diplomatiques de la Roumanie en France ont participé samedi à des événements commémorant les victimes de l’attaque terroriste à Paris il y a six ans, dont deux Roumains. Les coupables sont loin d’être punis pour la perte de 130 vies.

L’ambassade de Roumanie à Paris a déposé samedi une couronne de fleurs sur l’un des sites des attaques terroristes du 13 novembre 2015, en mémoire des personnes décédées alors. Sur la plaque placée à côté de la brasserie La Belle Equipe sont inscrits les noms des deux Roumains dont la vie a été fauchée ce jour-là.

Samedi, sous une pluie fine, une cérémonie sobre et émouvante a eu lieu dans la capitale française, en présence des familles des victimes, du Premier ministre Jean Castex et de la maire de Paris Anne Hidalgo, comme l’a écrit Luca Niculescu, ambassadeur de Roumanie à Paris, sur son compte Facebook.

Le Stade de France à Saint-Denis, le bar-restaurant Le Carillon et le Petit Cambodge, les bars Bonne Biere, Comptoir Voltaire et La Belle Equipe, ainsi que la salle de concert du Bataclan ont été le théâtre de cérémonies d’hommage avec dépôt de gerbes, rapporte Agerpres, citant l’agence de presse EFE.

« Ils sont morts sous les balles des terroristes »

 » Il y a six ans, Lăcrămioara Pop et Ciprian Calciu passaient la soirée à La Belle Equipe, une brasserie de l’est de Paris. Ils sont morts sous les balles des terroristes, tout comme 19 autres clients ou employés du lieu. La même nuit, 130 personnes ont perdu la vie, 400 autres ont été blessées », a écrit Luca Niculescu.

« Ces deux-là ont eu le malheur de se trouver au mauvais endroit. J’ai été informé que Lăcrămioara Pop et Ciprian Calciu se trouvaient à une terrasse à Paris et ont été abattus par une voiture dans laquelle se trouvaient des terroristes. Nous avons été en contact avec la famille et nous ferons tout ce que nous pouvons pour la soutenir et l’aider », a déclaré Anton Rohian, préfet de Maramureș, il y a six ans.

Lire aussi :  Les puces Intel Alder Lake seront rejointes par les processeurs Pentium et Celeron ultra-économiques

Pendant cette période, le procès des suspects de l’attentat a également débuté.

« Il y a quelques semaines, le procès s’est ouvert à Paris pour les attentats de la nuit. 20 suspects sont sur le banc des accusés, une salle d’audience spéciale a été construite pour accueillir les nombreux témoins, journalistes, personnes impliquées dans le procès. Pas moins de 3 000 personnes passeront par cette pièce dans les mois à venir. C’est une épreuve du feu, les verdicts sont attendus en mai 2022 », a détaillé l’ambassadeur roumain à Paris.

Selon la source citée, Salah Abdeslam, un franco-marocain de 32 ans, serait le seul membre survivant du groupe soupçonné d’avoir perpétré les attentats, la plupart des membres du groupe s’étant fait exploser ou ayant été tués lors des attaques. Les 19 autres suspects sont accusés d’avoir fourni des armes et des voitures aux commandos ou d’avoir joué un rôle dans l’organisation de ce qui a été surnommé le « 11 septembre de la France ». S’ils sont reconnus coupables par le tribunal, la plupart des accusés risquent la prison à vie.

Article précédentMenace terroriste d’ISIS : « Nous proclamerons le califat par des balles et des munitions ».
Article suivantPHOTO| Une jeune fille est morte à seulement 21 ans lors d’une opération de rhinoplastie. Un anesthésiste jugé pour meurtre
Française mais espagnole dans le cœur, . Je rédige depuis 2 ans avec fierté pour le site d'actualités indépendantes Wizee.fr. Fanatique de jeux vidéo depuis toujours, mais aussi pour la diététique et le fitness !