Accueil Sports Us Open – Berrettini souffre mais passe : Grenier vaincu, troisième tour...

Us Open – Berrettini souffre mais passe : Grenier vaincu, troisième tour extravagant avec Murray

37

Quatre sets et deux tie breaks. C’est tout ce qu’il a fallu à Matteo Berrettini pour se débarrasser de la tension, conclure sur le score de 2-6 6-1 7-6(4) 7-6(7) et atteindre au moins la table du troisième tour sur le béton de Flushing Meadows.

De plus, dans une tranche du tableau imprudemment laissée vacante par Stefanos Tsitsipas et Taylor Fritz. Le numéro deux du groupe italien, qui revenait d’un succès plutôt facile contre Nicolas Jarry lors de sa première sortie, a perdu le premier set contre le Français Hugo Grenier avant de clore le score avec un très net 6-1 (grâce à un pourcentage résolument plus élevé de points avec la première balle et surtout une réponse pratiquement parfaite) et surtout de décrocher le tie break du tournant dans le troisième.

Berrettini, qui a pourtant flirté avec le break au début du troisième, a profité d’un ruban décidément chanceux à 2-1 15-30 France (évidemment avec le service à sa disposition) pour faire basculer le match de son côté. Ou du moins de ne plus concéder de points ou de situations ambiguës.

Lire aussi :  Ce serait un rêve : Lorenzo Musetti parle de son souhait de participer à la finale de l'Atp.

Berrettini, qui recommence à mal réagir et surtout ne trouve pas ses marques, peine notamment à s’appuyer sur la balle en apesanteur du joueur français, qui en profite pour au moins s’accrocher à une avance de 5-5.

Quelques récriminations dans le onzième jeu pour l’Italien, qui à 30-30 a manqué une passe de revers assez confortable. Berrettini s’accroche alors au tie break et, selon la logique des choses, fait appel à sa plus grande expérience.

Il fait le break décisif d’entrée, passe à 2-0 grâce à une splendide solution de service en coup droit et signe le 3-0 avec une victoire rocambolesque en première manche. Le reste est, comme d’habitude, un accompagnement tout à fait nécessaire.
Berrettini commence avec la bonne attitude également dans la quatrième fraction.

Lire aussi :  Le joueur licencié par Dan Petrescu du CFR Cluj a fait partie intégrante de la victoire de la Hongrie sur l'Angleterre !

Il va sans dire qu’il clôt le premier tour à zéro et gagne au moins 30-30 dans la partie immédiatement suivante. Mais le tie break s’avère une fois de plus l’étape la plus démocratique pour le Français, qui joue un jeu parfait par moments.

Différents dans la forme et le fond : pas dans le résultat. Le tennisman italien, qui annule également une balle de set, conclut laborieusement à 9-7 et prend un laissez-passer pour le troisième tour. Il est attendu par « Sir » Andy Murray, qui, en parallèle, après un set de souffrance contre Emilio Nava, laisse un total de quatre jeux sur la route au tournant du deuxième et, même, du quatrième set. Crédit photo : Getty Images

Article précédentJe vais essayer » : Fabio Fognini analyse le nouveau défi contre Rafael Nadal.
Article suivantCritique de The Last of Us : Part I
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !