Accueil Sports Us Open – Le Giorgi « habituel » est proche de la victoire et...

Us Open – Le Giorgi « habituel » est proche de la victoire et perd : Keys passe.

11

Théoriquement, nous pourrions et devrions appeler cela un match fou. Avec Camila Giorgi sur le terrain, on ne peut que la mettre sur la liste des 1. Le joueur de tennis italien, sur une scène prestigieuse et contre un adversaire de très haut niveau, a failli décrocher le jackpot.

En effet. Elle le touche. Inutile de dire qu’il a rattrapé un faux départ, les contretemps du deuxième set et, surtout, qu’il a mené 5-2 dans le set décisif. Mais il a finalement été contraint de lever le drapeau blanc dans le super tie break du troisième set : la finale 6-4 5-7 7-6(4), après plus de deux heures de jeu, a été emblématique et moqueuse.

En bref : Giorgi fait et défait. Une nouveauté ? Disons que non. Contre l’Américaine, déjà finaliste du tournoi en 2017 et réaliste dans le lot presque infini des favorites sur le béton de New York, elle joue l’habituel match extraordinairement vide de sens.

Lire aussi :  "Est-ce une vraie blague ?": Rafael Nadal répond aux accusations de John McEnroe

Fait de raffinements et d’erreurs grossières. La joueuse des Marches, qui a comblé un déficit précoce de 4-1 au milieu du premier cadre, s’est retrouvée dans une situation presque confortable à 5-4 US au pied du premier petit gouffre.

Celle de la première série. De toute façon, Keys demande et obtient du soutien dès la première balle, et grâce à un tour de service substantiellement bas, elle met la tête en avant. Fini ? Pas tout à fait. Camila appuie sur le bouton « reset » sans la moindre difficulté et risque même de prendre une avance de 4-0.

Keys, qui profite manifestement d’une certaine négligence de la part de la joueuse Bleue, trouve des armes suffisamment valables pour rester accrochée au score même si elle fait pratiquement office de présence totalement nécessaire dans le service immédiatement suivant de la joueuse Marche, qui ne manque pas le rendez-vous avec le 4-1.

Lire aussi :  Tirage Atp Washington et Los Cabos - Grand absent Jannik Sinner, Medvedev revient

Elle ne profite clairement pas d’une poignée de balles de set à 5-4 mais évite néanmoins le jeu décisif avec une riposte pratiquement parfaite. Avec le pendule en direction de l’Italie, Camila sort mieux des starting-blocks et s’élance à 5-2.

Lorsqu’elle commence à réfléchir, comme cela lui arrive souvent, elle éteint complètement la lumière et se retrouve à 5-5. Pas de points de match, le tie break inutile, d’expérience seule à la fin le joueur américain gagne et atteint le troisième tour. Crédit photo : Getty Images

Article précédentCritique de The Last of Us : Part I
Article suivantRecord de l’US Open grâce à Serena Williams
Un passionné de voyage. Journaliste et buveur de café. Évangéliste du Web et fanatique de bière depuis toujours mais aussi passionné de culture Pop !