Accueil A la une ! Xbox : Les joueurs en ont assez des fonctionnalités cross-play

Xbox : Les joueurs en ont assez des fonctionnalités cross-play

378

Un problème inhabituel est apparu dans le camp de Phil Spencer. Microsoft veut unir les joueurs, pas les diviser. Mais les parties prenantes elles-mêmes veulent s’isoler, notamment des propriétaires de PC. Quelle est la raison de cette réticence ?

Claviers et contrôleurs

Pendant un certain temps, les propriétaires de Xbox ont gardé une incroyable rancune envers les joueurs de PC. La situation s’est aggravée en particulier dans le domaine des jeux de tir en ligne, où les propriétaires de consoles peuvent tomber sur des tricheurs informatiques. Le problème affecte principalement les jeux free-to-play en Halo Infinite et Call of Duty : Warzone. Le cross-play est à blâmer, ou plutôt l’impossibilité de le désactiver.

Un cas intéressant est particulièrement Halo Infinite. Comme points forts The Verge, la décision de forcer le gameplay multiplateforme contredit les propos de Phil Spencer lui-même. Lui, en 2016, a explicitement déclaré qu’il ne forcerait jamais les joueurs à manette à rivaliser avec la précision du clavier et de la souris.

Lire aussi :  Le coup du jour pour le bitcoin, l'éther et les autres crypto-monnaies : un autre grand pays interdit l'exploitation minière

Les temps changent, cependant -. Maintenir la popularité des jeux en ligne est une tâche difficile, même pour les plus grandes marques. Halo Infinite a un mode multijoueur gratuit, et le jeu croisé permet de maintenir l’élan pour le prochain jeu.

Cross-play, ou le dilemme de la Xbox

La tricherie dans les jeux en ligne est un jeu moche, mais les joueurs sur console doivent pouvoir se sentir en sécurité dans leur propre environnement. C’était, après tout, la force originale des modes multijoueurs sur les consoles. La plateforme fermée garantit l’absence de tricheurs et le plaisir incroyable de jouer ensemble. Les propriétaires de Xbox devraient donc avoir la possibilité de refuser le cross-play, surtout face à des problèmes aussi pressants.

Lire aussi :  La Honor Watch GS3 est une alternative à la Watch GT3 de Huawei

DICE a été confronté à une énigme similaire avec la sortie de Battlefield 2042. Là, dans une des mises à jour le développeur a décidé d’implémenter une pichenette pour désactiver le cross-play même sur les consoles Xbox. La situation de l’autre côté de la barricade n’aide pas non plus. PlayStation adopte une approche très restrictive du jeu multiplateforme, en faisant payer aux développeurs des frais de migration et en les obligeant à offrir la possibilité de désactiver le jeu croisé.

Je ne m’attendais pas à dire ça à un moment donné. Il s’avère que c’est l’un des rares cas où la politique de Sony pourrait être meilleure que l’approche ouverte de Microsoft. Nous voulons tous jouer ensemble, mais si on ne peut pas contrôler les tricheurs, il faut chercher d’autres solutions.

Article précédentOMS : Omicron infectera plus de la moitié des Européens dans les six à huit prochaines semaines
Article suivantSuspension de la production des GeForce RTX 3090 Ti